DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Européens ne peuvent plus rester les bras croisés face au drame du Darfour

Vous lisez:

Les Européens ne peuvent plus rester les bras croisés face au drame du Darfour

Taille du texte Aa Aa

C’est l’appel lancé par la chancelière allemande, qui préside l’UE. Le conflit qui déchire cette région du Soudan depuis quatre ans a fait 200.000 morts et deux millions de déplacés. Devant le Parlement européen, Angela Merkel a plaidé pour une résolution ferme du Conseil de sécurité des Nations Unies, faute de quoi elle appelle les Vingt-Sept à prendre l’initiative :

“Je crois que l’Union européenne doit se demander ce qu’elle peut faire si nous n’arrivons à rien par le biais du Conseil de sécurité. Est-ce que l’Union européenne ne devrait pas envisager des sanctions ? Car nous ne pouvons pas rester de marbre, et cela ne nous laisse pas de marbre. Il ne faut pas se contenter de belles paroles, nous devons agir.”

En 2005, le Conseil de sécurité avait imposé des interdictions de visas et un gel des avoirs de hauts responsables soudanais. A l’occasion des 50 ans du Traité de Rome le week-end dernier, des artistes et intellectuels ont appelé les dirigeants européens à aller plus loin.