DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup de filet franco-espagnol anti-ETA, alerte maximale au Pays basque

Vous lisez:

Coup de filet franco-espagnol anti-ETA, alerte maximale au Pays basque

Taille du texte Aa Aa

La police basque est en état d’alerte maximum après les arrestations de membres présumés de l’ETA hier et aujourd’hui. Huit arrestations ont eu lieu depuis hier dans ce qui apparaît comme le plus vaste coup de filet contre l’organisation terroriste basque depuis l’annonce de son cessez-le-feu permanent en mars 2006.

José Angel Lerin Sanchez, l’un des responsables de l’ETA, en fuite depuis 2005, a été arrêté. Deux autres membres présumés de l’organisation ont été arrêtés en France en Dordogne après avoir forcé un barrage de police. Des armes, faux papiers et explosifs ont par ailleurs été saisis.

Javier Balza, ministre de l’Intérieur du gouvernement basque : “Nous sommes en état d’alerte maximum. La police pense que l’ETA est en train d’essayer de reconstruire ses unités de commandement pour repasser à l’action”. En décembre dernier, après neuf mois de cessez-le-feu, l’ETA s’est rendu responsable d’un attentat à la voiture piégée à l’aéroport de Madrid, attentat dans lequel deux personnes sont mortes.