DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue Arabe : l'appel resté lettre morte pour une initiative de paix

Vous lisez:

Ligue Arabe : l'appel resté lettre morte pour une initiative de paix

Taille du texte Aa Aa

Réunis en sommet à Riyad, en Arabie saoudite, les leaders de la Ligue Arabe ont appelé Israël, en vain, à accepter leur initiative de paix. Mahmoud Abbas, le président palestinien, a déclaré devant les dirigeants des pays arabes et Ban Ki-Moon, le Secrétaire général des Nations Unies, que le rêve d’une paix israélo-palestinienne pouvait se réaliser si la volonté existait du côté de l’Etat Hébreu, mais Jérusalem a répondu que dans les conditions proposées c‘était impossible.

Le plan de paix arabe offre à Israël une normalisation de ses relations avec tous les pays arabes en échange d’un retrait des territoires occupés par l’Etat hébreu depuis 1967, de la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem-est pour capitale et d’un règlement “équitable et agréé” de la question des réfugiés palestiniens. Shimon Péres a rappelé qu’Israël ne pouvait pas accepter cette proposition telle quelle, et qu’il fallait encore négocier en préalable.