DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres cherche l'appui du Conseil de sécurité des Nations Unies dans l'affaire de ses marins détenus par Téhéran

Vous lisez:

Londres cherche l'appui du Conseil de sécurité des Nations Unies dans l'affaire de ses marins détenus par Téhéran

Taille du texte Aa Aa

Un projet de déclaration sera discuté aujourd’hui. La tension est à nouveau montée d’un cran hier lorsque la télévision iranienne a diffusé les premières images des 15 marins britanniques capturés vendredi dans le Golfe et notamment celle de Faye Turney.

Seule femme du groupe, elle reconnaît sous la contrainte de ses ravisseurs qu’ils ont “pénétré” dans les eaux iraniennes ce que dément le Royaume-Uni, preuves satellites à l’appui et avec le soutien de l’Irak qui précise que les marins étaient dans ses eaux territoriales.

Le ministre britannique de la défense estime que “ces images sont absolument inacceptables et il dénonce également la pression et la contrainte sur le personnel britannique”.

L’Iran affirme de son côté que Faye Turney sera relâchée d’“ici un ou deux jours”. Une offre jugée insuffisante par Londres qui a reçu le soutien de Washington et gelé ses liens bilatéraux avec Téhéran.