DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Britanniques finalement prêts à desserrer les cordons de la bourse

Vous lisez:

Les Britanniques finalement prêts à desserrer les cordons de la bourse

Taille du texte Aa Aa

Après avoir fait barrage pendant plus d’un an, le chancelier de l’Echiquier Gordon Brown a accepté la proposition de ses partenaires européens de raboter la ristourne britannique. Un compromis négocié dans la plus grande discrétion. La ristourne devrait être réduite de 10,5 milliards d’euros sur la période 2007-2013.

Obtenu de haute lutte par Margaret Thatcher en 1984, ce mécanisme consiste à rembourser à Londres une partie de sa contribution au budget européen, le pays recevant peu de subventions agricoles. Mais en 2005, les autres gros payeurs européens, France en tête, ont demandé au gouvernement Blair d’accepter de revoir ce système. Tony Blair a cédé, en demandant en contrepartie une révision du budget européen, et en particulier des dépenses agricoles, vers 2008-2009. Cette décision était depuis contestée par son ministre et successeur désigné Gordon Brown. Si ce même Gordon Brown a fini par lâcher du lest, c’est en échange d’un nouveau système limitant les fraudes sur la TVA britannique dans l‘électronique grand public. Un système qui nécessitait l’aval des autres Etats-membres.