DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Statue en Estonie: la Russie joue la guerre des nerfs

Vous lisez:

Statue en Estonie: la Russie joue la guerre des nerfs

Taille du texte Aa Aa

La Russie accentue sa pression sur l’Estonie. Lors d’un meeting à Moscou, le vice-Premier ministre russe Serguei Ivanov suggére de nouvelles actions pour faire plier Tallin. “Je n’appelle pas au boycott ni à des sanctions, ni à quoi que ce soit mais si nos citoyens ne sont pas d’accord avec la politique estonienne, alors ils n’achètent pas les produits estoniens. C’est aussi simple que ça.”

A l’origine de cette guerre psychologique: une statue à la gloire de l’Armée Rouge que Tallin veut déplacer car elle est considérée comme un monument élevé à un occupant. Pour Moscou au contraire, il s’agit d’une insulte aux soldats soviétiques qui ont chassé les nazis d’Estonie fin 44. Cette affaire en tout cas gangrène les relations entre les deux pays. Et l’Estonie accuse Sergueï Ivanov de se servir de ce dossier à des seules électorales. Il est considéré comme le successeur potentiel du président Vladimir Poutine.