DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des interrogations subsistent sur la capture des marins britanniques par l'Iran


monde

Des interrogations subsistent sur la capture des marins britanniques par l'Iran

Les interrogations sur les circonstances de la capture des soldats connaissent un nouveau rebondissement. Une télévision privée britannique a en effet diffusé l’interview d’un des 15 marins, une interview enregistrée quelques jours avant l’enlèvement.

Le soldat Chris Air se trouvait sur la frontière maritime entre l’Irak et l’Iran. Et il racontait que sa mission était de collecter des informations auprès des pêcheurs, pour savoir ce qui se passe exactement dans la zone. Commentaire des autorités britanniques, par la voix du ministre de la Défense, Des Browne : “Le mandat des nations unies autorise clairement le militaire, en tant qu‘élément de la force, à recueillir des informations sur l’environnement dans lequel il travaille. C’est très important de savoir cela car ces informations permettent alors de savoir comment nous allons garder nos hommes en sécurité pendant qu’ils travaillent.”

Le reportage et l’interview du marin britannique risque d‘être utilisé par l’Iran. Pour cet ancien membre du ministère des affaires étrangères c’est une possibilité : “Il doit y avoir eu, au cours de ce difficile épisode, une tentation parmi les plus intransigeants, d’utiliser n’importe quel prétexte. Alors s’ils ont entendu le mot “surveillance” à la télévision britannique, ils peuvent l’avoir utilisé et rendu la situation encore plus difficile à résoudre.” La marine britannique a suspendu ses opérations de contrôle dans le nord du golfe jusqu‘à la fin de l’enquête sur les circonstances de la capture des quinze marins par l’Iran.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deux Français disparus lors d'un naufrage en Grèce