DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les marins capturés par l'Iran affirme qu'ils étaient dans les eaux irakiennes

Vous lisez:

Les marins capturés par l'Iran affirme qu'ils étaient dans les eaux irakiennes

Taille du texte Aa Aa

Six des quinze marins britanniques capturés puis relâchés par l’Iran ont tenu une conférence de presse ce vendredi après midi, au lendemain de leur retour en Grande Bretagne. Ils ont expliqué leurs conditions de détention et affirmé qu’ils ne se trouvaient pas dans les eaux iraniennes lorsqu’ils ont été capturés. C’est ce qu’a expliqué le lieutenant Felix Carmane :

“Quand nous avons été arrêtés par les gardes révolutionnaires islamiques, nous étions bien dans les eaux iraquiennes. Deuxièmement la détention était clairement illégale, et ce n‘était pas une expérience agréable. Nous avons essayé de rester forts aussi longtemps qu’on a pu. Nous nous sommes conformés, point par points, à ce que voulaient nos geôliers. Nous sommes extrêmement fiers de notre équipe, de son courage et de sa dignité, pendant cette détention illégale. Nous avons tous été gardés en isolement, nous avons été interrogés pendant la plupart des nuits, et nous avions deux options : si nous admettions être dans les eaux iraniennes, nous allions être mis bientôt dans un avion pour la Grande Bretagne. Si nous nions cela, nous allions nous retrouver pour sept ans en prison.”

La réaction iranienne à cette conférence de presse n’a pas tardé. Téhéran la qualifie de propagande, notamment en ce qui concerne les pressions psychologiques que les marins affirment avoir subi. La Grande Bretagne, elle, a suspendu ses opérations dans le Golfe. Le temps de mener une enquête approfondie sur ce qui s’est passé lorsque les quinze marins britanniques ont été capturés, ainsi que sur leurs conditions de détention. Les marins se trouvaient pour cette conférence de presse sur une base de la Royal Navy dans le Devon. Leur debriefing s’est poursuivi ce vendredi.