DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'interprète du journaliste italien récemment libéré en Afghanistan peut-être exécuté

Vous lisez:

L'interprète du journaliste italien récemment libéré en Afghanistan peut-être exécuté

Taille du texte Aa Aa

Adjmal Naqshbandi aurait été éxécuté par ses ravisseurs talibans en Afghanistan. C’est ce qu’affirme en tout cas un groupe rebelle très actif dans la province d’Helmand. Ce journaliste afghan de 23 ans servait d’interprète au reporter italien Daniele Mastrogiacomo, enlevé en même temps que lui le 5 mars dernier. L’envoyé spécial du quotidien La Repubblica avait été relâché le 19 mars en échange de la libération de cinq prisonniers talibans. Les talibans expliquent en revanche qu’ils ont décapité Naqshbandi en raison du refus des autorités aghanes de négocier mais il n’y a pour le moment aucune preuve de cette exécution. Deux volontaires français de l’ONG Terre d’enfance seraient aussi au mains des talibans. Ils ont été enlevés mardi dernier dans la province de Nimroz.