DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Treize ans après le génocide, le président Rwandais Paul Kagame, a ouvert une semaine du souvenir

Vous lisez:

Treize ans après le génocide, le président Rwandais Paul Kagame, a ouvert une semaine du souvenir

Taille du texte Aa Aa

Hier, des cérémonies se sont dérouleés à Murambi pour commémorer le triste anniversaire des massacres. Ils avaient été déclenchés par un attentat contre l’avion du président rwandais Habyarimana le 6 avril 1994.

Le génocide commença le lendemain et dura 4 mois provoquant la mort d’environ 800.000 morts, tutsis et hutus modérés, selon l’Onu, plus d’un million selon les autorités rwandaises.

Hier, le président Kagame s’en est de nouveau pris aux pays étrangers et notamment à la France dans son discours.

“Se rappeler du génocide est très important, car un génocide est une mauvaise chose. C’est pourquoi j’appelle tous les gens mais aussi les pays qui ont participé à ces actions, à reconnaitre leurs fautes et à demander pardon aux rwandais.” a -t-il déclaré.

En plein génocide, la France avait lancé au Rwanda une opération militaro-humanitaire baptisée “Opération Turquoise”, très critiquée par le Front patriotique rwandais, le FPR aujourd’hui au pouvoir.

Cette opération avait duré deux mois, de fin juin à fin août 1994. Selon les Français, elle a permis de sauver de nombreuses vies alors que la communauté internationale restait passive.

Pour le FPR, au contraire, elle a permis à de nombreux criminels Hutus de fuir le pays vers l’ex Zaïre voisin.