DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les déclarations de l'ETA laissent de marbre

Vous lisez:

Les déclarations de l'ETA laissent de marbre

Taille du texte Aa Aa

“L’ETA doit renoncer définitivement à la violence”. Madrid et les nationalistes basques modérés l’ont répété chacun de leur côté après des déclarations de l’organisation séparatiste basque sur un “scénario sans violence” sous conditions qui ont été publiées hier, jour de la fête de la Patrie Basque.

L’ETA a également déclaré qu’il “tiendra compte” d’une possible absence de la gauche indépendantiste lors des élections régionales du 27 mai. “Il s’agit d’un nouveau communiqué frustrant de l’ETA parce qu’il regarde vers le passé et pas vers le futur où il n’y a de la place que pour la non violence et l’action politique”, a déclaré Gaspar Llamazares, le secrétaire de la Gauche unie.

L’organisation indépendantiste, qui n’a pas fait une allusion directe à la récente opération anti-ETA, a assuré que “ si les attaques contre le pays basque cessaient, elle serait disposée à assumer de fermes engagements en vue d’un scénario sans violence”. Ce qui fait dire à Arnaldo Otegi, le porte-parole de Batasuna, parti déclaré illégal en 2003, qu’il s’agit d’une “grande opportunité” à saisir. Mais pour Madrid et les modérés basques, c’est toujours le même son de cloche.