DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle française : la campagne officielle a démarré

Vous lisez:

Présidentielle française : la campagne officielle a démarré

Taille du texte Aa Aa

Dernière ligne droite dans la campagne électorale française, avant le premier tour de la présidentielle le 22 avril. Les affiches des douze candidats doivent être toutes collées sur les panneaux officiels, devant les 85.000 bureaux de vote, d’ici à la fin de la semaine. Et durant cette campagne officielle, le temps de parole des postulants à l’Elysée doit être strictement égal à la radio et à la télévision.

Dans les différentes préfectures, des volontaires s’affairent pour envoyer les professions de foi des candidats à tous les électeurs. Les étudiants sont particulièrement motivés. “C’est un complément de revenu, explique une jeune fille, moi, je suis étudiante à Lille et c’est vrai que ce n’est pas toujours évident, ca fait toujours du bien d’avoir un peu d’argent en plus”. Les chômeurs, qui apprécient aussi ce petit boulot, ont des craintes pour l’avenir. “Ce que l’on craint, dit un homme, c’est que malheureusement on va perdre aussi ce petit domaine là d’amélioration du budget pour la simple raison qu’il y aura le vote électronique”.

C’est aussi lundi que les spots officiels radio-télévisés des douze candidats commencent à être diffusés, à raison de 45 minutes en tout pour chacun. L’ordre de passage de ces clips a été tiré au sort. C’est le candidat altermondialiste José Bové qui a ouvert le bal. Il dit se présenter pour “changer la gauche”. Autre personnalité beaucoup moins médiatique, Frédéric Nihous, de Chasse, Pêche, Nature et Traditions qui suggère de supprimer la Banque centrale européenne. Les millions de Français encore indécis ont douze jours pour choisir.