DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran joue la surenchère

Vous lisez:

L'Iran joue la surenchère

Taille du texte Aa Aa

Le régime de Mahmoud Ahmadinejad a dit sa détermination ce mardi à installer jusqu‘à 50.000 centrifugeuses dans son usine de Natanz. Lundi, le président iranien avait annoncé en grande pompe le passage à une phase industrielle de l’enrichissement d’uranium. La Russie, par la voix de son chef de la diplomatie, relativise cette annonce : “Nous examinons le programme nucléaire iranien avec sérieux, déclare Sergueï Lavrov, et nous voulons baser nos actions, non pas sur des gestes politiques émotionnels comme il y en a eu de toutes parts, mais sur des faits. Nous sommes en train de regarder de plus près la situation, notamment avec l’aide des experts de l’Agence internationale de l‘énergie atomique”.

Deux inspecteurs sont effectivement en Iran pour effectuer une visite à Natanz. Mais le discours de Mahmoud Ahmadinejad a su réveiller la fibre patriotique. “Il signifie que nous ne serons plus longtemps dépendants de l’Occident, affirme un jeune homme. Notre slogan Indépendance, Liberté et République islamique est très vrai”. La déclaration du président iranien était accompagnée d’un clip de propagande. La communauté internationale craint toujours que l’Iran ne détourne son programme nucléaire civil afin d’obtenir l’arme atomique.