DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Al-Qaida au Maghreb frappe Alger en plein coeur

Vous lisez:

Al-Qaida au Maghreb frappe Alger en plein coeur

Taille du texte Aa Aa

L’ancien groupe salafiste pour la prédication et le combat a revendiqué cette année les attentats à l’explosif perprétrés en Kabylie. 6 morts à Si Mustapha. La bombe visait le siège de la gendarmerie.

C’est dans cette région montagneuse entre les plaines et la mer, entre Boumerdès et Tizi-Ouzou que l’armée fait la guerre aux islamistes dans le secret.
Des hommes qui ont rejoint le maquis et refusent le plan de réconciliation nationale du président Bouteflika.

Ce sont environ 400 hommes qui vivent terrés dans ces montagnes, difficiles d’accès pour les forces de sécurité. L’ancien GSPC fondé en 1998 est associé à Al-Qaida depuis septembre et se revendique comme étant la branche armée de la mouvance ayant autorité sur le Maghreb.

Le chef de ce groupe armé s’appelle Abou Mossaab Abdelouadoud. Il reprend dans cette vidéo la rhétorique d’Al-Qaida et menace les pays occidentaux dont la France qu’il qualifie de croisés.
Il a été condamné à mort par contumace le 22 mars dernier par le gouvernement algérien.

Abdelouadoud chef radical a succédé au fondateur du GSPC Hassan Hattab. Ce dernier a été assassiné en 2003 par ses lieutenants. Hattab était sur le point de rendre les armes avec une centaine de fidèles.

Exécution qui marque la radicalisation du mouvement et réveille le spectre de la guerre civile.