DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Al-qaïda revendique les attentats d'Alger

Vous lisez:

Al-qaïda revendique les attentats d'Alger

Taille du texte Aa Aa

Deux attentats quasi simultanés ont frappé mercredi matin la capitale algérienne. Ces attaques, revendiquées par la branche d’Al-qaïda au Maghreb, ont fait au moins 23 morts et plus de 160 blessés. Dans un communiqué publié sur un site internet, les islamistes affirment photos à l’appui, que ces attentats sont l’oeuvre de trois kamikazes.

Le premier attentat à la voiture piégée a eu lieu en plein centre d’Alger, il visait le coeur du pouvoir, le Palais du gouvernement, où siège le Premier ministre. Abdelaziz Belkhadem est sain et sauf mais 12 personnes, des policiers pour la plupart, ont été tuées, 118 autres blessées. Le chef du gouvernement algérien a aussitôt condamné “un acte criminel et lâche”. C’est le premier attentat d’envergure dans la capitale algérienne depuis les années 90.

L’autre attentat, perpétré quelques minutes plus tard à l’aide de trois voitures piégées s’est produit à Bab Ezzouar, dans la banlieue est de la capitale près de l’aéroport international. Onze personnes ont été tuées, des dizaines d’autres blessées. Apparemment le commissariat de la ville était visé.