DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tension monte dans les rues de Kiev

Vous lisez:

La tension monte dans les rues de Kiev

Taille du texte Aa Aa

Les sympatisants du président ukrainien pro-occidental, en jaune, et ceux du Premier ministre pro-russe, en bleu descendent une nouvelle fois dans les rues de Kiev, la capitale. Depuis l’annonce de la dissolution du Parlement, le 2 avril dernier, les deux camps multiplient les manifestations. Une situation qui pourrait bien dégénérer en affrontement selon Viktor Iouchtchenko. Le président refuse de revenir sur la dissolution mais propose à la majorité pro-russe de repousser la date des élections anticipées, prévues le 27 mai.

Proposition rejetée par la cheffe de file de l’opposition redevenue l’alliée du président. Selon Ioulia Timochenko “Il est impossible de repousser les législatives. D’après la Constitution, les élections anticipées doivent avoir lieu au plus tard 60 jours après la dissolution, soit, dans ce cas, le 27 mai”. Chacun des deux camps attend que la Cour constitutionnelle se prononce sur la validité de la dissolution. Le dossier devrait être examiné à partir du 17 avril prochain mais déjà 5 des 18 juges dénoncent des pressions.