DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le transport routier européen soumis à de nouvelles règles sociales

Vous lisez:

Le transport routier européen soumis à de nouvelles règles sociales

Taille du texte Aa Aa

La législation européenne est entrée en vigueur ce mercredi. Objectif : diminuer le nombre d’accident sur les routes de l’espace communautaire et améliorer les conditions de travail des chauffeurs. Pour cela, le temps de conduite des routiers est limité. Pas plus de 56 heures sur une semaine. Le temps minimum de repos passe de 8 à 9 heures d’affilée par jour.

Les Etats membres ont l’obligation d’imposer un nouveau système de contrôle. Fini, les disques de papier. Dorénavant, ces boîtes noires des camions, appelées tachygraphes, doivent être numériques. Il sera ainsi plus difficile de truquer les enregistrements.

La législation jusque-là en vigueur datait de 1985. Depuis cette date, la concurrence du secteur routier s’est accrue, souvent au détriment de la sécurité des usagers de la route.

Ces nouvelles règles constituent un minimum social à respecter par les Etats membres, qui peuvent, s’ils le souhaitent aller plus loin.