DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'horlogerie, un secteur florissant

Vous lisez:

L'horlogerie, un secteur florissant

Taille du texte Aa Aa

Le marché de l’horlogerie se porte bien. Mieux, il s’attend à vivre un âge d’or. C’est le sentiment qui règne à Bâle, en Suisse, dans les allées de Baselworld, le plus grand salon de l’horlogerie et de la bijouterie.

L’essor que connait actuellement le secteur trouve sa principale explication en Chine. Le nombre croissant de riches consommateurs dope les ventes, mais pas n’importe lesquelles puisque ce sont les montres de luxe qui sont très demandées.

Principal marché devant l’Europe, l’Asie absorbe près de la moitié des exportations suisses. Des exportations qui ont doublé en dix ans pour atteindre 8,3 milliards d’euros en 2006 selon la fédération horlogère suisse. L’année 2007 semble d’ailleurs partie sur les même bases.