DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toujours l'anchois de la discorde entre l'Espagne et la France

Vous lisez:

Toujours l'anchois de la discorde entre l'Espagne et la France

Taille du texte Aa Aa

La question qui fâche était au menu de la réunion des ministres en charge de la pêche. La France et l’Espagne ont accepté de ne pas pêcher l’anchois dans le Golfe de Gascogne en 2007, l’espèce étant menacée. Seule une pêche à des fins scientifiques devait être autorisée. Mais d’après la ministre espagnole, la France ne jouerait pas le jeu : “Nous ne sommes pas encore en mesure de le confirmer totalement pour l’instant, mais tout indique que la France a utilisé des bateaux pour pêcher l’anchois, et de ce fait, elle n’a pas respecté les accords. Nous allons communiquer cela au commissaire pour nous assurer que les campagnes scientifiques soient réalisées selon les quotas qui avaient été fixés en décembre.”

20 bateaux espagnols et huit français doivent participer à ces pêches expérimentales. Mais les deux pays ne se sont toujours pas mis d’accord sur les modalités. Or Bruxelles les appelle à faire vite car ils ne disposent que d’un délai de deux mois. Censées dresser un état des lieux de l’espèce au printemps, ces campagnes de pêche doivent être réalisées avant le 15 juin. La réunion de ce lundi aura été marquée par un autre désaccord, cette fois sur les anguilles. Le plan de sauvegarde présenté par l’Allemagne a été contesté par plusieurs capitales, Paris et Madrid en tête.