DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Massacre du campus de Virginia Tech, l'heure des questions

Vous lisez:

Massacre du campus de Virginia Tech, l'heure des questions

Taille du texte Aa Aa

Mais que s’est-il réellement passé hier matin aux Etats-Unis ? On entend les coups de feu dans cette vidéo, tournée par un étudiant grâce à son téléphone portable. L’horreur a commencé à 7h15, un tireur abat un homme et une femme dans un dortoir, puis deux heure plus tard une autre fusillade a lieu à 800 mètres de là, dans le bâtiment qui abrite les classes d’ingénieurs. Pourquoi l’université n’a-t-elle pas pu empêcher le carnage ? La direction envoie 36 000 e-mail à 20 minutes d’intervalle, le second invite les étudiants à rester ou ils sont, et à s‘éloigner des fenêtres.
Le doyen de l’université s’explique :
“Nous avons fermé l‘établissement dans lequel nous pensions que la fusillade avait lieu. Nous pensions que l’incident était clos. Nous n’avions aucune raison d’imaginer ce qui allait se passer.”

Sécuriser l’université de Virginia Tech est un exploit. Elle est installée en pleine campagne, sur plusieurs centaines d’hectares, compte 26 000 étudiants et personnel, et 9000 sont logés sur le campus. Il n’y a pas de caméras de surveillance.

La police a été ralentie par le machiavélisme du tireur : ce dernier avait bloqué les portes avec des chaînes pour empêcher les étudiants de s‘échapper. Beaucoup l’ont payé de leur vie.