DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Choquée, la Corée du sud craint des représailles

Vous lisez:

Choquée, la Corée du sud craint des représailles

Taille du texte Aa Aa

C’est toute la Corée du sud qui est sous le choc apres le drame de Virginia Tech. Le président sud coréen, qui recevait le chef du gouvernement italien a exprimé à cette occasion toute sa compassion, et convoqué une réunion d’urgence : “Moi-même et le peuple coréen exprimons notre profonde compassion, nous sommes terriblement choqués par les tragiques évênements de Virginia Tech a dit Roh Moo-Hyun, nous adressons nos plus profondes condoléances aux familles des victimes et à tous les américains.”

Les coréens ont réagi avec stupeur à la nouvelle. A l’aéroport de Séoul, la nationalité du jeune tueur a provoqué un électrochoc, partout, le même sentiment de honte, et la peur que les ressortissants coréens vivant aux Etats-Unis ne pâtissent de cet acte fou. “C’est très choquant estime cet homme, je veux dire toute ma compassion à ceux qui ont perdu des proches, j’espère que cela n’affectera pas les sud- coréens qui vivent en Amérique”. “Je suis très surpris, et aussi dérouté dit cet autre coréen. J’espère que ce drame sera considéré comme un acte individuel, et que cela n’aura pas un impact sur la société coréenne toute entière”.

Les journaux sud-coréens faisaient ce matin les gros titres sur le massacre. L’université de Virginia Tech compte près de 460 étudiants sud-coréens.