DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Amérique sous le choc après les vidéos du tueur de Virginia tech

Vous lisez:

L'Amérique sous le choc après les vidéos du tueur de Virginia tech

Taille du texte Aa Aa

Les enquêteurs américains dénoncent leur diffusion et rejettent les critiques sur la manière dont le sud-coréen Cho Seung-Hui a pu échapper à la vigilance des autorités.

La police a découvert que le paquet reçu hier par la chaîne américaine NBC a été envoyé lundi d’un bureau de poste de Blacksburg en Virginie, une heure et demie après la première fusillade et moins d’une demie-heure avant la seconde. Deux fusillades au cours desquelles Cho Seung-Hui a abattu 32 personnes. Mais la police n’est pas en mesure de confirmer si le tueur a lui-même posté ce paquet. Lundi étant la date limite pour envoyer les déclarations d’impôts aux Etats-Unis.

Dans le paquet envoyé à NBC, le tueur a compilé ces vidéos et ces photos. Il y tient des propos qui font froid dans le dos et qui témoignent de son radicalisme dans les heures qui ont précédé la tuerie la plus meurtrière de l’histoire américaine.

Cho Seung-Hui s’y montre violent, paranoïaque et persécuté. Malgré ses antécédents psychiatriques, il avait pu sans problème se procurer des armes.
L‘étudiant mentionne aussi les deux adolescents responsables du massacre dans le lycée de Columbine en 1999 en les qualifiant de “martyrs”.

Des propos qui accablent un peu plus les étudiants de Virginia Tech. Les cours sur le campus ont été suspendus et les rares étudiants encore présents continuent à se recueillir.