DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bientôt une force d'intervention rapide pour aider les pays européens confrontés à des crises migratoires

Vous lisez:

Bientôt une force d'intervention rapide pour aider les pays européens confrontés à des crises migratoires

Taille du texte Aa Aa

Les ministres de l’Intérieur se sont mis d’accord sur la création de cette force d’ici la fin de l’année. Elle comptera 450 gardes-frontières et tous les Etats-membres sont priés d’y contribuer. C’est l’agence Frontex qui décidera de la mobilisation de ces hommes, l’agence chargée de la surveillance des frontières extérieures de l’Union. Les gouvernements européens et le commissaire Franco Frattini ont fait de la lutte contre l’immigration clandestine une priorité et Frontex se veut un instrument clé de cette politique. En témoigne son action au large des côtes africaines, plus particulièrement aux abords des Canaries. L’an dernier, les patrouilles de Frontex ont intercepté 50 embarcations et 4.000 migrants. Des opérations reconduites cette année. Frontex s’appuie sur un large parc logistique mis à sa disposition par les Etats-membres. Au total, 21 avions, 27 hélicoptères, 116 navires et 392 équipements techniques comme les radars mobiles. Les Canaries ne sont pas les seules concernées par ces déferlentes de clandestins voulant gagner l’eldorado européen. L’Italie et Malte sont aussi en première ligne.