DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Irak oppose plus que jamais Bush au Congrès américain

Vous lisez:

L'Irak oppose plus que jamais Bush au Congrès américain

Taille du texte Aa Aa

Le chef de la majorité démocrate au Sénat américain estime que le conflit “ne peut être gagné que diplomatiquement, politiquement et économiquement”. Harry Reid, qui s’est entretenu mercredi avec George Walker Bush à la Maison Blanche, a enfoncé le clou en déclarant : “cette guerre est perdue. L’invasion n’a rien apporté comme le montre l’extrême violence en Irak cette semaine”.

Malgré une opinion publique en majorité opposée à la guerre, George W. Bush campe sur ses positions. Il a promis d’opposer son véto à un projet de refinancement de la guerre qui prévoit également un retrait des troupes en 2008. Le président américain, qui envisage de déployer près de 30000 hommes supplémentaires sur le terrain, a néanmoins envoyé son ministre de la Défense faire une visite surprise en Irak.

Robert Gates est arrivé à Bagdad au lendemain d’une vague d’attentats à la voiture piégée qui a fait près de 200 morts dans la capitale irakienne.