DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Election présidentielle française : le grand bal de la séduction reprend

Vous lisez:

Election présidentielle française : le grand bal de la séduction reprend

Taille du texte Aa Aa

Convaincre, séduire, rassembler pour gagner…Les deux finalistes de la présidentielle française, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal sont rapidement retournés sur le terrain pour gagner la course à l’Elysée. Un duel gauche-droite historique en raison de la présence d’une femme sur la ligne de départ.

Et des femmes, l’ancien ministre de l’Intérieur et candidat du parti au pouvoir, l’UMP, s’en est largement entouré ce lundi pour son premier déplacement de campagne de second tour. Il a visité un foyer d’accueil à Paris.

Fort de ses 31 % de voix Sarkozy part favori. Le président de l’UMP qui a lancé une chasse controversée sur les terres de l’extrême droite tente de se forger une image de rassembleur et de se présenter comme un candidat du changement.

De par sa seule présence au second tour en tant que femme, Ségolène Royal incarne la plus importante rupture. Sa mission première maintenir la gauche au second tour et exorciser le traumatisme du 21 avril 2002 a été remplie.
La seconde : le rassemblement.

Les deux candidats offrent des visages, des styles, des conceptions politiques et des projets différents. Ce sont les électeurs du centriste François Bayrou qui joueront vraisemblablement les arbitres. Le duel télévisé qui devrait se tenir le 2 mai permettra probablement aux indécis de faire leur choix.