DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grosse déconvenue pour Jean-Marie Le Pen, qui pense déjà à demain

Vous lisez:

Grosse déconvenue pour Jean-Marie Le Pen, qui pense déjà à demain

Taille du texte Aa Aa

Il a quand même voulu faire la fête. Pourtant, c’est bien un cuisant revers qu’a essuyé Jean-Marie Le Pen. Le candidat du parti d’extrême droite Front national, invité surprise du second tour il y a cinq ans, n’a pas atteint la barre des 11% hier. Même en 1988 il avait fait mieux.

Cette décevante quatrième place, il la doit en partie au très bon score de Nicolas Sarkozy, qui a mordu sur son électorat. Déçu mais pas abattu, Jean-Marie Le Pen a déjà appelé à se mobiliser en vue des législatives : “Ce sont en effet les deux candidats présélectionnés par les médias et les instituts de sondages qui participeront au second tour. J’appelle tous nos concitoyens à se mobiliser massivement en faveur des candidats du Front national pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochains”.

Pour ce qui est de sa consigne de vote pour le second tour, c’est le 1er mai qu’il se prononcera, mais pas forcément en faveur de l’un des deux candidats. A bientôt 79 ans, Jean-Marie Le Pen a peut-être vécu sa dernière candidature, et d’aucuns voient en sa fille, Marine, vice-présidente du FN, une héritière pour le scrutin présidentiel de 2012.