DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La ville de Mexico autorise l'avortement durant les 3 premiers mois de grossesse.

Vous lisez:

La ville de Mexico autorise l'avortement durant les 3 premiers mois de grossesse.

Taille du texte Aa Aa

Malgré les menaces de l’Eglise, qui a promis d’excommunier les élus qui voteraient le texte, 46 membres du Conseil municipal se sont prononcé hier pour le projet. 19 s’y sont opposés. Une petite révolution en Amérique latine ou seuls Cuba, Guyana et Porto Rico autorisent l’IVG.

Cette proposition a profondément divisé les habitants de la capitale mexicaine. Les partisans de la légalisation de l’avortement affirment que 2.000 femmes meurent chaque année au Mexique au cours d’IVG pratiquées illégalement.

Argument insuffisant pour les manifestants anti-IVG qui diffusaient des enregistrements de cris de bébés. Benoît XVI a lui même appelé les évêques mexicains à s’opposer à cette mesure. L’opinion du pape est très importante dans un pays qui compte près de 90% de catholiques.