DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise politique se prolonge

Vous lisez:

La crise politique se prolonge

Taille du texte Aa Aa

La crise politique en Urkaine s‘étoffe d’un nouveau point de discorde. Le Premier ministre Viktor Ianoukovitch a rejeté la décision prise par le président Viktor Iouchtchenko de reporter au 24 juin les élections législatives anticipées. C’est un décrêt “inconstitutionnel” a-t-il fait valoir depuis Tashkent, en Ouzbékistan, où il était en visite.

Voilà donc le dernier épisode de la profonde crise politique qui secoue le pays depuis le début du mois. Une crise déclenchée le 2 avril dernier, quand Viktor Iouchtchenko a dissout le Parlement et fixé au 27 mai des législatives anticipées.

La coalition gouvernementale de Viktor Ianoukovitch avait immédiatement contesté la validité du décrêt présidentiel et saisi la Cour constitutionnelle. Des négociations ont été engagées la semaine dernière. Jusqu’ici sans résultat.

Une situation de blocage symbolisée, dans la rue, par le face à face entre d’un côté – en orange – les partisans du camp présidentiel, et de l’autre – en bleu – ceux de la coalition gouvernementale.