DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'héritage soviétique n'en fini pas de diviser l'Estonie

Vous lisez:

L'héritage soviétique n'en fini pas de diviser l'Estonie

Taille du texte Aa Aa

Hier une manifestation à Tallinn, la capitale, a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre. Plusieurs maisons et voitures ont été endommagées. Quatre personnes ont été blessées. Un millier de personnes était venu protester contre le déplacement prévu d’un monument à la mémoire des soldats soviétiques. Soldats qui avaient chassé les nazis d’Estonie à la fin de Seconde Guerre mondiale.

Les forces antiémeutes ont utilisé grenades aveuglantes et canons à eau pour disperser la foule et empêcher une douzaine de personnes de briser la barrière installée autour de la statue. Repoussés par la police, quelques jeunes ont ensuite pillé plusieurs magazins.