DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La statue de la discorde à Tallin

Vous lisez:

La statue de la discorde à Tallin

Taille du texte Aa Aa

L’Estonie fait face à une crise avec la Russie après le déplacement d’un mémorial controversé et face à une tension accrue après les pires violences qu’ait connues le pays.
Erigée après la deuxième guerre mondiale, la statue rappelle aux uns la douloureuse occupation soviétique et aux autres la fierté de la victoire sur le nazisme.

Les violences de la nuit dernière après des manifestations de jeunes opposés au déplacement du mémorial ont fait un mort et une quarantaine de blessés.

Un millier de personnes ont manifesté. La police a évacué les protestataires de la zone où se dressait la statue. Et une partie d’entre eux s’est mise à piller des magasins.

De son côté, le gouvernement estonien a décidé très tôt ce vendredi de transférer la statue dans un endroit différent de celui qui était prévu initialement.
Le projet de déplacer le mémorial ne date pas d’hier. Pour le gouvernement, l’objectif est de faire cesser des rassemblements nationalistes estoniens ou russes.
300 personnes ont été arrêtées après les violences. Une majorité des manifestants est issue de la communauté russophone qui s’est installée quand l’Estonie était encore sous la coupe de l’Urss.