DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réunion de crise du gouvernement estonien après les violences à Tallin et grogne à Moscou

Vous lisez:

Réunion de crise du gouvernement estonien après les violences à Tallin et grogne à Moscou

Taille du texte Aa Aa

Pour les autorités d’Estonie, le déplacement de la statue soviétique n’a été qu’un prétexte utilisé par des gangs pour commettre des actes de vandalisme. Néanmoins, le Premier ministre estonien Andrus Ansip appelle les jeunes à ne pas répondre aux provocations : “Il n’est pas raisonnable de commencer votre vie avec 5 ans d’emprisonnement. Il est raisonnable de rester à la maison et de ne pas répondre aux provocations.”

Le gouvernement a décidé de placer dans un lieu secret la statue. Des fouilles vont y être menées pour trouver d‘éventuelles dépouilles de soldats.
Pour le président estonien, les violences de la nuit dernière ne sont que “pillages, bagarres et vols.
“Il s’agissait de criminels. Tout ceci n’a aucun lien avec la paix des tombes ou le fait de garder la mémoire de ceux qui sont morts pendant la deuxième guerre mondiale”.
Mais à Moscou la colère gronde. Le président du sénat Sergueï Mironov a fait une demande catégorique : “Je voudrais proposer qu’on demande au président Poutine de rompre les relations diplomatiques avec l’Estonie. Il faut que cessent les offenses aux morts, les offenses au monument aux morts de la Seconde guerre mondiale.”

La demande au président russe a été votée à l’unanimité tandis que des Russes manifestaient contre le déplacement de la statue soviétique devant l’ambassade estonienne.
De son côté, le chef de la diplomatie russe a annoncé que Moscou comptait “prendre des mesures sérieuses contre Tallin”.