DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deuxième nuit d'émeutes en Estonie

Vous lisez:

Deuxième nuit d'émeutes en Estonie

Taille du texte Aa Aa

L’Estonie vit les émeutes les plus violentes de son histoire récente. En cause : le déplacement d’un mémorial de l’Armée Rouge, un monument commémorant la victoire contre le fascisme durant la deuxième guerre mondiale, mais vu par beaucoup d’Estoniens comme un rappel douloureux de 50 années d’occupation soviétique.

A Tallin, la capitale, des affrontements ont opposé vendredi la police à des groupes de jeunes, principalement russophones. Des heurts qui se sont poursuivis durant la nuit, accompagnés d’actes de vandalisme. Cette deuxième nuit de violences consécutive s’est soldée par près d’une centaine de blessés. 600 personnes ont été arrêtées. Par ailleurs d’autres accrochages ont éclaté dans la ville de Johvi, dans le nord-est du pays, où vit une importante communauté russophone. Ces émeutes se doublent d’une crise avec Moscou qui a menacé de rompre ses liens diplomatiques avec l’Estonie. La Russie accuse régulièrement son voisin balte de violer les droits de la minorité russe.