DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tensions entre l'Estonie et la Russie après le déplacement d'un mémorial de l'Armée Rouge de la Seconde Guerre Mondiale

Vous lisez:

Tensions entre l'Estonie et la Russie après le déplacement d'un mémorial de l'Armée Rouge de la Seconde Guerre Mondiale

Taille du texte Aa Aa

De nouvelles violences ont opposé la nuit dernière des groupes de jeunes russes et estoniens dans le centre de Tallin, la capitale du pays. Dans la nuit de jeudi à vendredi, une personne avait été tuée et 43 autres blessés. Le président estonien Toomas Hendrik-Ilves a appelé au calme et dénoncé un prétexte utilisé par ces gangs pour commettre des actes de vandalisme : “Il s’agissait de criminels. Tout ceci n’a aucun lien avec la paix des tombes ou le fait de garder la mémoire”. Cette statue mise en place en 1947 symbolise la victoire sur le nazisme mais pour beaucoup d’estoniens ce monument rappelle le demi-siècle d’occupation soviétique. Son déplacement est considéré comme une insulte par Moscou.

Le président du Sénat Sergueï Mironov l’a dénoncé avec vigueur : “Je voudrais proposer qu’on demande au président Poutine de rompre les relations diplomatiques avec l’Estonie. Il faut que cessent les offenses aux morts, les offenses au monument aux morts de la Seconde Guerre Mondiale.”

De son côté, le chef de la diplomatie russe a annoncé que Moscou comptait “prendre des mesures sérieuses contre Tallin”. De nombreux russes ont manifesté hier leur opposition au déplacement de la statue devant l’ambassade estonienne en Russie. Les Nations Unies ont appelé pour leur part à une conciliation entre Tallin et Moscou.