DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trente ans de combat pour les Mères de la place de Mai

Vous lisez:

Trente ans de combat pour les Mères de la place de Mai

Taille du texte Aa Aa

Cela fait trente ans jour pour jour qu’elles tournent inlassablement autour de l’obélisque de la place de Mai, dans le centre de Buenos Aires. Les Mères et Grand-Mères de la place de Mai se sont fait un nom collectivement en Argentine et partout dans le monde, à force de courage et de ténacité. Au premier jour de cette lutte, elles n‘étaient que quatorze femmes, venues exiger sur cette place la vérité sur leurs enfants disparus durant la dictature militaire. Les militaires ne les avaient pas laissées se rassembler, les obligeant à marcher. Désormais, elles sont reconnues.

“Tout au long de ces trente ans, nous avons connu des succès mais aussi des déceptions, témoigne une mère de la place de Mai. Nous sommes comme le Phoenix qui renaît de ses cendres avec plus de force car nous ne sommes plus seules”. Environ 30.000 personnes restent disparues depuis la fin de la junte militaire en Argentine. Les Mères de la place de Mai, qui fêtent aujourd’hui leurs trente ans, se battent désormais contre les autres formes d’oppression.