DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un rapport embarrasant pour le Premier ministre israélien

Vous lisez:

Un rapport embarrasant pour le Premier ministre israélien

Taille du texte Aa Aa

La commission Winograd publie aujourd’hui les premiers résultats de son enquête sur la gestion de la guerre qu’a livré Ehoud Olmert aux milices chiites du Hezbollah au Liban l‘été dernier. Selon le document le chef du gouvernement s’est montré “imprudent” en lançant l’offensive après l’enlèvement de 2 soldats de Tsahal, le 12 juillet 2006.

Les membres de la commission, qu’ils soient juristes, généraux ou expert politique, estiment qu’Ehoud Olmert a donné trop facilement son feu vert à l’Etat-major israélien. La presse est encore plus dure avec un Premier ministre dont la côte de popularité ne cesse de chuter. Le journal Maariv n’hésite pas à traiter Olmert de “raté” en Une de son numéro de dimanche.
Selon l’analyste politique, Ayala Hasson, “le comité doit avant tout déterminer si le Premier ministre avait bien conscience, durant les 5 premiers jours de l’offensive, qu’il s’engageait dans une guerre et pas autre chose”.

En 34 jours de combats, le Hezbollah a tiré prés de 4000 roquettes sur le nord de l’Etat hébreu. 117 soldats de Tsahal et 41 civils israéliens ont trouvé la mort. De l’autre côté de la frontière, au Sud Liban, 1200 personnes ont été tuées, dont 270 miliciens chiites.