DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des jeunes pro-Kremlin harcèlent l'ambassadrice d'Estonie à Moscou

Vous lisez:

Des jeunes pro-Kremlin harcèlent l'ambassadrice d'Estonie à Moscou

Taille du texte Aa Aa

Le déplacement d’un monument à la gloire des soldats de l’Armée rouge du centre de la capitale estonienne déchaîne toujours les passions. A Moscou, plusieurs dizaines de sympathisants d’un mouvement de jeunesse favorable au Kremlin ont fait irruption dans les locaux d’un hebdomadaire russe. Ils voulaient empêcher la tenue d’une conférence de presse de l’ambassadrice d’Estonie à Moscou. “Nous bloquons l’ambassade d’Estonie, a expliqué un jeune Russe, pour forcer l’ambassadeur à venir parler avec nous et demander pardon pour les mots prononcés par le Premier ministre estonien. Il a traité les soldats de l’Armée rouge de criminels et d’ivrognes”.

En attendant que la situation se normalise, l’Estonie a fermé sa représentation diplomatique
à Moscou. Quant à l’ambassadrice, elle n’a pu tenir sa conférence de presse que grâce à l’intervention de ses gardes du corps. “Nous discutons en ce moment avec nos partenaires de l’Union européenne, a-t-elle déclaré, afin qu’ils puissent prendre des mesures concrètes concernant les relations avec la Russie”. L’Union européenne a effectivement déjà fait part de son inquiétude aux autorités russes. Elle compte envoyer une délégation d’ambassadeurs à Moscou le plus vite possible. La tension reste forte dans la capitale russe mais les services de sécurité ne sont toujours pas intervenus pour protéger l’ambassade d’Estonie, comme le prévoit la Convention de Vienne.