DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abdullah Gül n'est plus candidat

Vous lisez:

Abdullah Gül n'est plus candidat

Taille du texte Aa Aa

Abdullah Gül retire sa candidature à la présidentielle turque. Hier, l’acutel ministre des Affaires étrangères a de nouveau échoué dans sa tentative d‘être élu chef de l’Etat. Le 27 avril dernier, un premier tour de scrutin avait déjà eu lieu. Il avait été annulé par la cour constitutionnelle.

En Turquie le président est élu par l’Assemblée nationale. Il fallait qu’au moins 367 députés soient réunis au Parlement pour procéder à l‘élection. Un quota qui n’a pas été atteint. Le président de l’Assemblée n’a donc pas pu ouvrir le scrutin ce dimanche.

La candidature d’Abdullah Gül a provoqué des remous en Turquie. L’opposition qui a boyquotté le scrutin présidentiel la refuse. De même que l’armée hostile à l‘élection d’un membre de la mouvance islamiste à la tête de l’Etat.

Des centaines de milliers de Trucs sont également descendus dans les rues pour exprimer leur attachement au caractère laïc de leur pays.

Pour sortir de l’impasse, Recep Tayip Erdogan, le Premier ministre turc, a proposé un amendement à la Constitution. Un texte qui permettrait d‘élire le chef de l’Etat au suffrage universel. L’opposition a d’ores et déjà annoncé qu’elle le rejetait. L’Assemblée doit discuter de cet amendement dès cette semaine.