DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une timide directive sur les conditions de vie des poulets d'élevage

Vous lisez:

Une timide directive sur les conditions de vie des poulets d'élevage

Taille du texte Aa Aa

Traitements odieux, inacceptables, affligeants. Depuis longtemps, les organisations de défense des animaux s‘émeuvent des conditions de vie des poulets élevés en batteries. Sous la pression de la Commission, les ministres de l’Agriculture se sont mis d’accord sur un projet de directive censé assurer un minimum de bien-être à ces animaux. Et ils ont bataillé bec et ongle pour aboutir à un texte sur lequel ces mêmes organisations tirent déjà à boulets rouges. Que dit ce projet de directive, applicable en 2010 ? Que les cages dans lesquelles les poulets sont élevés devront avoir une densité maximum de 33 kilos par mètre carré, jusqu‘à 39 kilos si les installations sont optimales, par exemple en matière de ventilation. Les très bons élèves pourraient même pousser jusqu‘à 42 kilos, ce qui équivaut grosso modo à 26 poulets dans un mètre carré. Seuls les élevages industriels de plus de 500 poulets seront soumis à ces plafonds.