DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'autre "victoire du 8 mai" de l'Irlande du Nord

Vous lisez:

L'autre "victoire du 8 mai" de l'Irlande du Nord

Taille du texte Aa Aa

Neuf ans après la signature des accords du vendredi saint, le processus de paix en Ulster a porté ses fruits. Hier, à Stormont, sous l’oeil des Premiers ministres britannique et irlandais, le leader unioniste Ian Paisley a officiellement pris la tête d’un cabinet régional mixte. Celui qui passé la plus grande partie de sa vie à lutter contre le Sinn Féin doit aujourd’hui cohabiter avec les catholiques et se montre confiant.

“Le serment que nous avons prêté aujourd’hui est la pierre angulaire sur laquelle nous devons construire, sur laquelle nous allons construire”, affirme le révérend Paisley.

Le vice-premier ministre et numéro 2 du Sinn Féin, Martin McGuinness, est tout aussi optimiste : “Nous continuerons à compter les uns sur les autres pour construire une société qui ne s’attardera plus sur ses divisions mais célèbrera ses diversités pour offrir un meilleur avenir à l’ensemble de son peuple”.

L’Ulster retrouve son Parlement cinq ans après la crise de confiance entre les deux parties qui a provoqué la suspension de ses institutions. Institutions qui devront faire face à de nombreux défis comme la gestion locale de la justice et de la police.