DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A cause d'Airbus, les comptes trimestriels d'EADS sont dans le rouge

Vous lisez:

A cause d'Airbus, les comptes trimestriels d'EADS sont dans le rouge

Taille du texte Aa Aa

Le plan de restructuration d’Airbus a fait tomber dans le rouge les comptes de sa maison-mère EADS au premier trimestre : les provisions passées dans le cadre du plan Power 8 se sont montées à près de 700 millions d’euros. Annoncé par la direction, ce plan de réorganisation du constructeur aéronautique prévoit la suppression de 10.000 emplois en quatre ans en Europe avec pour but d‘économiser plus de 2 milliards d’euros par an d’ici 2010.

Il est vrai qu’au premier trimestre, le profit opérationnel d’Airbus qui était de 684 millions d’euros en 2006 à la même période s’est transformé en perte de 69 millions d’euros. Dans le même temps, les prises de commandes ont diminué : de 70 au premier trimestre l’an dernier elles sont passées à 51 douze mois plus tard.

Sur les trois premiers mois de l’année, EADS a accusé une perte nette de 10 millions d’euros contre un bénéfice de 522 millions il y a un an. Le résultat opérationnel a reculé de 89%. Dans sa communication, la direction d’EADS a également affirmé que si le dollar dépassait la parité de 1,40 contre l’euro, le groupe serait contraint de prendre des mesures de réduction de coûts additionnelles. EADS a également précisé que pour les sites d’Airbus, qui doivent être cédés, ils sont au nombre de six, le groupe avait reçu beaucoup de marques d’intérêt.