DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tony Blair va annoncer son départ du pouvoir

Vous lisez:

Tony Blair va annoncer son départ du pouvoir

Taille du texte Aa Aa

C’est aujourd’hui que le Premier ministre britannique va annoncer son départ, une retraite qui ne sera effective que début juillet. En effet, il faut que le Parti travailliste jusque-là dirigé par Tony Blair désigne son nouveau leader, qui deviendra automatiquement le chef du gouvernement. Il devrait s’agir de Gordon Brown, actuel ministre des Finances.

Tony Blair restera donc encore quelques semaines aux affaires, au grand dam de David Cameron, le chef de l’opposition à la Chambre des communes, qui déplore un gouvernement de “mort-vivants”, et prédit, de fait, plusieurs semaines de “paralysie”.

En réponse, Tony Blair affirme “qu‘à l’heure des élections générales, ce sont les politiques menées qui comptent”. Et le Premier ministre de défendre son bilan.

Dix ans de pouvoir, commencés en fanfare : une victoire électorale en 1997 pour le jeune dirigeant du Parti travailliste. A plusieurs reprises, il manifeste sa proximité avec les Etats-Unis, et s’engage notamment avec le président George W. Bush dans la guerre en Irak en 2003. Une prise de position qui lui vaudra de plus en plus de reproches de la part de ses concitoyens.

En dépit des bons résultats économiques, le Premier ministre subit l’usure du pouvoir. Les Travaillistes enregistrent un revers électoral lors du récent scrutin local et régional.

Pour autant, l’histoire retiendra aussi de Tony Blair qu’il a largement contribué à réconcilier Catholiques et Protestants en Irlande du Nord. Depuis quelques jours, les anciens ennemis d’hier cohabitent dans un même gouvernement.