DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers plus de sécurité énergétique

Vous lisez:

Vers plus de sécurité énergétique

Taille du texte Aa Aa

Un réseau européen de correspondants sur la sécurité énergétique : les dirigeants européens l’avaient appelé de leurs voeux en décembre. C’est désormais chose faite. Il a été mis sur pied en cinq mois à peine et lancé ce jeudi. Sa mission : compiler les informations de tous les Etats-membres pour assurer la sécurité des approvisionnements et si nécessaire lancer des alertes.

L’essentiel pour l’Europe, c’est bien de réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis des pays tiers. Une dépendance qui est passée de 44% en 1995 à plus de 56% en 2005.

Pour inverser la tendance, elle tente d‘ébaucher une politique énergétique commune, et ce réseau en est la première manifestation concrète. Eneko Landaburu, de la Direction Générale en charge des Relations Extérieures :

“C’est une modalité pour avoir une politique énergétique commune, non seulement d‘échanger des informations, non seulement de réagir vite quand il y a des difficultés qui peuvent surgir parce qu’il y a des menaces sur l‘énergie qui peuvent arriver. C’est aussi réfléchir ensemble pour voir quelles sont les réponses à apporter. Donc, c’est un élément important et solide vers cette politique que nous souhaitons.”

Cette volonté d‘émancipation énergétique a été provoquée par plusieurs ruptures d’approvisionnement impliquant la Russie, pays qui fournit à l’Union européenne 50% du gaz naturel et plus de 30% du pétrole qu’elle importe.