DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE tire son chapeau aux pays des Balkans, du moins à tous sauf la Serbie

Vous lisez:

L'UE tire son chapeau aux pays des Balkans, du moins à tous sauf la Serbie

Taille du texte Aa Aa

Ce vendredi, un sommet réunissait à Zagreb les dirigeants de l’Europe du sud-est. L’occasion pour l’Allemande Angela Merkel, qui préside l’Union européenne, de saluer les progrès réalisés depuis les conflits qui ont ravagé les Balkans dans les années 90. Des dix pays que compte ce forum de l’Europe du sud-est, trois sont déjà membres de l’Union européenne : la Grèce, la Roumanie et la Bulgarie. Trois autres sont candidats : la Croatie et la Turquie, qui ont entamé les négociations d’adhésion, et la République de Macédoine.

Seul mouton noir désigné : la Serbie. Depuis les législatives de janvier et la percée des ultra-nationalistes, la Serbie inquiète. L‘élection cette semaine d’un ultranationaliste antieuropéen à la tête du parlement a accentué les tensions, même si la formation d’un gouvernement de coalition entre les partis pro-européens a été annoncée.

Une instabilité politique qui coincide avec l’arrivée de la Serbie à la présidence tournante du Conseil de l’Europe. Belgrade prend aujourd’hui les reines pour six mois, sur fond de protestations. Ironiquement, c’est aussi aujourd’hui que le Monténégro devient un Etat-membre à part entière de l’organisation paneuropéenne. Après avoir fait cessession de la Serbie l’an dernier, le Monténégro avait perdu son statut de membre du Conseil de l’Europe et avait dû faire une demande pour le réintégrer. Il devient le 47ème Etat à voir son drapeau hissé devant le Conseil.