DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Journée noire" au Pakistan

Vous lisez:

"Journée noire" au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Grèves et manifestations ont paralysé plusieurs grandes villes du Pakistan ce lundi. Une “journée noire” organisée par l’opposition après un week-end de violences meurtrières à Karachi, la capitale économique du pays. Les manifestants dénoncent la décision du président Musharrraf de destituer le président de la Cour suprême pakistanaise, le juge Chaudrhy. “Nous demandons la démission immédiate de Musharraf”, a expliqué un avocat à la Cour suprême, “il doit quitter la présidence et le chef de la justice au Pakistan, le juge Iftikhar Mohammad Chaudhry doit être réinstallé à son poste. Des élections justes et transparentes doivent être organisées”.

Les violences de ce week-end entre supporters du régime de Musharraf et partisans du juge Chaudrhy ont fait une quarantaine de morts. L’opposition voit dans la mise à pied du plus haut magistrat du pays une attaque frontale contre l’indépendance de la justice. Par ailleurs, un haut fonctionnaire de la Cour suprême a été abattu ce lundi matin à son domicile par des tireurs non identifiés. L’homme était considéré comme un témoin important alors que la Cour suprême devait entamer l’examen de la mise à pied controversé de son président.