DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington présente de nouvelles exigences aux Européens concernant les données des passagers aériens

Vous lisez:

Washington présente de nouvelles exigences aux Européens concernant les données des passagers aériens

Taille du texte Aa Aa

Ces discussions interviennent alors que le précédent accord conclu sur ce point entre Washington et Bruxelles expire en juillet. Ce dernier a facilité l’accès à 34 données fournies par les passagers aux compagnies aériennes au moment de l’achat de leur billet pour les Etats-Unis. Celles-ci vont notamment de l’adresse du voyageur à son numéro de carte de crédit en passant par son itinéraire.

Michael Chertoff, le secrétaire américain à la sécurité intérieure veut aller plus loin. Il souhaite notamment pouvoir garder ces données plus longtemps, potentiellement jusqu‘à 40 ans au lieu des 3 ans et demi actuels. Il veut aussi lever les restrictions à leur utilisation afin de les diffuser sous certaines conditions vers les agences américaines de lutte antiterroriste comme le FBI.

Franco Frattini, le commissaire européen à la Justice et aux Libertés demande des garanties : “Nous devons encore régler certains points de désaccord notamment la durée des procédures, la durée d’utilisation des données et d’autres éléments techniques”.

Washington et Bruxelles ont renforcé leur vigilance sur les liaisons aériennes après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et par crainte de nouveaux détournements d’avions.