DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Algérie : un attentat à la veille des élections législatives

Vous lisez:

Algérie : un attentat à la veille des élections législatives

Taille du texte Aa Aa

Un attentat en Algérie en fin de matinée, il survient à la veille des élections législatives demain dans le pays. Il s’est produit à proximité d’un café d’un quartier populaire de Constantine dans l’est algérien, faisant un mort, un policier, et cinq blessés.

Près de 18 millions d’algériens sont appelés aux urnes pour renouveler les 389 membres de la chambre basse. D’ores et déjà, on s’attend à une forte abstention. La campagne n’a pas passionné les algériens, qui considèrent le parlement comme une chambre dominée par un pouvoir exécutif puissant, et incapable de stabiliser le pays et de régler leurs problèmes : “Je sais que ça sera toujours le même résultat, dit cet algérien. Il y en a marre des gens qui ne pensent pas au peuple. Moi, de toute façon, je ne voterai pas, j’ai voté une fois dans ma vie. Je sais que ce sont les mêmes gens qui vont revenir toujours, ils nous font des promesses, je sais que ca ne sert à rien.” “En tant que kabyle, c’est une recette qu’on connait par coeur estime cette femme. On est humilié, ça ne va pas changer.”

Comme ici à Tizi Ouzou, ce sont les difficultés économiques qui préoccupent les algériens. 75 pourcent de chômage chez les jeunes de moins de trente ans. L’opposition qui accuse le pouvoir en place d’accaparer une partie des richesses, a appelé à boycotter le scrutin.