DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France: Un gouvernement resserré, paritaire et d'ouverture

Vous lisez:

France: Un gouvernement resserré, paritaire et d'ouverture

Taille du texte Aa Aa

Sans surprise l‘équipe du Premier ministre François Fillon respecte l’engagement du nouveau président. Quinze ministres, 8 hommes, 7 femmes, dont un socialiste et un centriste et 4 secrétaires d’Etat. Alain Juppé fait son grand retour sur la scène politique nationale en devenant le numéro 2 du gouvernement et seul ministre d’Etat: il obtient un super ministère regroupant pour la première fois écologie, développement et aménagement durables. Une confirmation: la nomination coup de tonnerre du socialiste Bernard Kouchner à la tête de la diplomatie française, le pré-carré du président et aux affaires européennes.

Première fonction ministérielle pour l’UDF Hervé Morin. Cet ancien fidèle de François Bayrou reçoit la Défense. Michèle Alliot-Marie devient la numéro 4 du gouvernement et récupère le portefeuille de l’Intérieur et de l’Outre-mer.

A Bercy, Jean-Louis Borloo hérite d’un ministère comprenant économie, finances et emploi. Le bugdet, les comptes publics et la fonction publique reviennent à Eric Woerth, ancien trésorier de l’UMP. Première responsabilité gouvernementale pour la magistrate Rachida Dati. La porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle obtient la Justice.

Aller vite: c’est le crédo de la nouvelle équipe. Résultat: le tout premier conseil des ministres se tiendra ce vendredi après-midi sous la présidence de Nicolas Sarkozy.