DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Beyrouth : un second attentat en 24 heures

Vous lisez:

Beyrouth : un second attentat en 24 heures

Taille du texte Aa Aa

Beyrouth n’est pas épargnée par ce regain de violence. Pour la deuxième nuit consécutive, la capitale libanaise a été visée par un attentat à la bombe. L’explosion, devant un centre commercial du quartier musulman de Verdun, à fait dix blessés. Les dix à quinze kilos d’explosifs, placés sous une voiture, ont également causé d’importants dégâts matériels. Dimanche soir, une première explosion dans le quartier à majorité chrétienne d’Achrafiyé avait fait un mort et dix blessés.

Le rôle du Fatah al-Islam dans ces attentats n’est pas clair. Un communiqué au nom du groupe islamiste revendiquant les attentats a été publié. Mais il a rapidement été démenti par le porte-parole du Fatah al-Islam. Le gouvernement libanais a tenu un conseil des ministres extraordinaire et fait appel à l’unité du pays devant ce qu’il considère être des tentatives de déstabilisation.

En ligne de mire, la Syrie a nié tout lien avec le groupe Fatah al-Islam, qu’elle accuse de travailler pour Al Qaeda. Mais les détracteurs de Damas soulignent qu’une déstabilisation du Liban fait le jeu de des autorités syriennes qui s’opposent à la création d’un tribunal international chargé de juger les assassins du Premier ministre libanais Rafic Hariri.