DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les organisations humanitaires tentent d'entrer dans le camp de réfugiés de Nahr al-Bared au 3ème jour des combats


monde

Les organisations humanitaires tentent d'entrer dans le camp de réfugiés de Nahr al-Bared au 3ème jour des combats

Un convoi des Nations Unies négocie avec les militaires pour apporter de la nourriture, de l’eau, des médicaments et des générateurs électriques aux 40 000 réfugiés de ce camp situé dans le nord du Liban. Ce matin, le premier ministre libanais Fouad Siniora a rencontré le représentant de l’Organisation de Libération de la Palestine au Liban. Les deux hommes se sont mis d’accord pour tenter de calmer la situation.

Les combats entre l’armée libanaise et les palestiniens ont cessé depuis le milieu de la matinée. Cela devrait favoriser l’arrivée des secours et l‘évacuation des blessés et des tués dans le camp comme le souhaite la Croix-Rouge depuis hier.

Ce calme relatif tranche avec le regain de violence observé tôt ce matin. Les combats avaient repris pour la 3ème journée consécutive après l‘échec de la trêve d’hier soir. Les bombardements de l’armée libanaise alternant avec la riposte du Fatah al-Islam. Ces combats, les plus meurtriers depuis la guerre civile qui a ensanglanté le Liban entre 1975 et 1990, ont déjà une soixantaine de morts depuis dimanche.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvel attentat à Beyrouth