DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les tintinophiles célèbrent le centenaire d'Hergé

Vous lisez:

Les tintinophiles célèbrent le centenaire d'Hergé

Taille du texte Aa Aa

Tintin c’est pratiquement toute sa vie. Hergé aurait eu 100 ans aujourd’hui. Son oeuvre disait-il était très proche de lui. Il se dévoilait à travers ses personnages. “En fait le capitaine quand il se fâche, c’est un peu moi lorsque je me fâche. Le Tournesol quand il est distrait c’est moi quand je suis distrait. Les deux Dupont quand ils font une bêtise, c’est moi quand je fais une bêtise. En fait Tintin, c’est un peu moi.”

Hergé et Tintin: l’aventure débute en 1929. Le public est immédiatement conquis. Mais la publication ensuite de la bande dessinée dans un journal alors aux mains des nazis lui vaut des critiques. Le journaliste Hugues Dayez: “Au départ, Hergé est plutôt une éponge, il absorbe les opinions de son temps, il évolue dans un journal de la droite catholique, “Le 20ème siècle”, la droite très à droite d’ailleurs. Il va prendre ses distances petit à petit, évoluer, et même se convertir à la philosophie orientale, être intéressé par le taoïsme.”

Sa rencontre à Bruxelles avec un jeune étudiant chinois se traduit par “Le Lotus bleu”, premier album au scénario solide dans lequel il prend parti pour le peuple chinois contre l’occupation japonaise. Hergé meurt en 1983 des suites d’une leucémie mais pas ses personnages fétiches qui vont être portés à l‘écran par Steven Spielberg et Peter Jackson.